Projet : GESTION DURABLE DES RESSOURCES NATURELLES DU DELTA DU

Thématique : Changement climatique/Gestion des écosystèmes/Activités génératrices de revenus/Renforcement des capacités.
Année de démarrage : Juillet 2012
Année de finalisation : Juin 2015
Bailleurs: Ecosystéme Alliance (Wetlands International, IUCN NL, Both End)
Budget : 95 076 350 FCFA
Zone d’intervention : Delta du Saloum (Commune de Djirnda, Djilor, Toubacouta, Ndiaffate) : village de Djirnda, Diogane, Mbassis, Keur Farba, Ndoffane Ndary, Keur Lansana, Vélor

Contexte : Le delta du Saloum n’échappe malheureusement pas aux menaces qui pèsent sur l’ensemble des zones humides d’Afrique de l’Ouest et une analyse évolutive des ressources du site témoigne nettement d’une dégradation graduelle de ses divers écosystèmes constitutifs. L’exploitation des ressources naturelles jadis basée sur des principes soucieux de leur rationalisation et de leur pérennisation a connu ces dernières années de profondes mutations et le capital de ressources naturelles connaît aujourd’hui une surexploitation alarmante sous l’action d’une importante croissance démographique et dans un contexte écologique et socio-économique difficile. Il en a résulté, d’une part une dégradation des mangroves et des formations forestières et, d’autre part une crise de l’ensemble des systèmes de productions agricoles. L’une des principales modifications récentes des pressions sur le site tient à la reconversion des populations autochtones qui délaissent les activités agricoles pour se tourner vers la pêche. A la pression croissante exercée sur les ressources halieutiques s’ajoute une exploitation peu judicieuse et techniquement inadaptée des mangroves (coupe des racines de palétuviers pour la cueillette des huîtres par exemple).Enfin, il faut également mentionner le manque de ressources humaines et matérielles des institutions chargées de la réglementation, de l’utilisation et de la gestion des ressources naturelles, qui sont donc particulièrement mal préparées à faire face à d’aussi profondes mutations des schémas d’exploitation des ressources. C’est dans ce contexte, et pour augmenter la résilience des populations  que le projet «Gestion durable des ressources naturelles du Delta du Saloum»  a vu le jour sur financement de l’Alliance Ecosystème de Wetlands International, IUCN NL et Both Ends. 

Objectifs : ce projet vise principal à impulser une utilisation rationnelle des ressources naturelles du Delta du Saloum. Il s’agit particulièrement d’améliorer durablement les moyens de subsistance de communautés  vivant dans la zone grâce aux retombées d'un écosystème saint et mieux géré et l'application des politiques environnementales adéquates ainsi que de renforcer les pratiques et les politiques en matière d'adaptation aux changements climatiques aux niveaux local et national au profit des populations et des écosystèmes.

Activités du projet : Les activités du projet sont :
Activité 1.1.1. Formation et renforcement de capacités (technique de reboisement, installation de pépinière d'Avicennia);
Activité 1.1.2. Commande des semences et plants ;
Activité 1.1.3. Reboisements de 65 ha et mis en défens de 300 ha de mangroves, reboisement de 6 ha et mis en défens de 450 ha de rôniers, reboisement de 15 ha de bois de village) ;
Activité 1.1.4. Elaboration de Fiches techniques /Affiches de sensibilisation par rapport GRN;
Activité 1.1.5. Sensibilisation et mobilisation sociale ;
Activité 1.2.1.  Formation et renforcement de capacités (marketing et gestion financière des OCB, etc.);
Activité 1.2.2. Appui aux initiatives d'apiculture de mangroves;
Activité 1.2.3. Artisanat du rônier (formation en vannerie et en menuiserie);;
Activité 1.2.4. Mise en œuvre du fonds d'appui aux AGR;
Activité 1.2.5. Mise en œuvre du fonds d'appui au changement climatique ;
Activité 2.1.1. Appui à l'élaboration des règles d'exploitation des ressources naturelles (conventions locales, code de conduite) et leur mise en œuvre dans les villages bénéficiaires ;
Activité 2.1.2. Reboisement et mis en défens de bois village (récupération terres salées) ;
Activité 2.1.3. Restauration et aménagement de forêts communautaires
Résultats attendus :  
Les résultats attendus sont :
Résultat 1.1. 365 ha de forêts de mangroves, 456 ha rôniers et 15 ha de bois de village dans le Delta du Saloum font l'objet de mesures de protection, de régénération ou de restauration de leurs écosystèmes et représentent des sources de revenus pour environ 210 ménages ;
Résultat 1. 2. A travers leurs représentations et autres acteurs clés de nos processus d'intervention, 250 ménages ont adhérés aux pratiques durables de gestion des ressources naturelles et voient leur revenus améliorés de 20 % ;
Résultat 2.1. La mise en œuvre d'initiatives, d'actions et/ou de mesures d'adaptation des communautés aux changements climatiques se réalise sur une superficie de 1 000 ha au niveau du Delta du Saloum.