Projet FUNDESO BALEARES

Projet : Amélioration de la sécurité alimentaire des habitants des villages de Djinack Bara et de Djinack Diatako, delta du saloum / Sénégal

Thématique : Sécurité alimentaire/renforcement des capacités/activités génératrices de revenus

Année de démarrage : 2011

Année de finalisation : Juillet 2012

Bailleurs : FUNDESO, ACIB

Budget : 169 982,91 euros

Zone d’intervention : Djinack Bara, Djinack Diatako (Communauté Rurale de Toubacouta) – RBDS

 

 

Contexte : Les villages de Djinack Bara et de Djinack Diatako, dans le Delta du Saloum, constituent un écosystème particulier et unique au Sénégal. Leurs spécificités physiques et géographiques (position géographique, conditions pédoclimatiques, microclimat) ainsi que leurs caractéristiques hydrologiques et hydrogéologiques en font un cadre favorable à l’épanouissement de l’Homme. La pêche, l’agriculture et le maraîchage constituent les principales activités développées dans la zone. Cependant, malgré ce riche potentiel naturel, la pauvreté et l’insécurité alimentaire y demeurent des défis de taille. Les cultures maraîchères, basées sur l'exploitation des jardins individuels de type artisanal, sont caractérisées par l’utilisation de moyens rudimentaires, la faible diversification des spéculations et la faible disponibilité de l’eau potable à usage de consommation et d’irrigation.

C’est dans ce contexte que l’ONG WAAME, sur financement du gouvernement des Baléares à travers FUNDESO, a mis en œuvre le projet «Amélioration de la sécurité alimentaire des habitants des villages de Djinack Bara et de Djinack Diatako» qui s’insère dans le troisième objectif spécifique du PAER (Plan d’Action Environnemental Régional)  de la région de Fatick qui est d’améliorer le cadre de vie en milieu urbain, rural et côtier.

Objectifs : ce projet vise à améliorer la qualité de vie de la population du Delta du Saloum. Il s’agit de façon spécifique de favoriser l’accès à l’eau potable à travers l’approvisionnement en eau du périmètre maraicher; de renforcer les capacités des bénéficiaires des groupements maraichers ; d’améliorer la sécurité alimentaire des villageois ; et de diversifier les activités génératrices de revenus.

Activités du projet : Les activités du projet sont :

  • Sélection de l'emplacement du puits ;
  • Perforation de puits;
  • Election des  membres du Comité de Gestion ;
  • Formation en maintenance et gestion des équipements d'eau ;
  • Formation en diversification des activités génératrices de revenus ;
  • Sensibilisation de toute la population en matière environnementale ;
  • Irrigation des trois hectares ;
  • Mise en culture de 3 hectares ;
  • Distribution du fonds de roulement ;
  • Les excédents des nouveaux produits cultivés sont vendus aux villages voisins ;

Résultats attendus : 

Les résultats attendus sont :

R1 : Les deux villages ont été approvisionnés en eau ;

R2 : Les capacités des bénéficiaires ont été renforcées ;

R3 : La sécurité alimentaire  des deux villages a été améliorée ;

R4 : Les activités génératrices de revenus ont été diversifiées.