projet : Un toit une latrine dans les villages insulaires du Delta du Saloum, (Région de Fatick)

 

Thématique : Environnement et assainissement

Année de démarrage : janvier 2010

Année de finalisation : décembre 2011 (mars 2012)

Bailleur : USAID-DGP 2

Budget : 518 347 US Dollars

Zone d’intervention : Communautés rurales de Djirnda, Bassoul, Dionewar et Toubacouta (Delta du Saloum)

 

Contexte : A l’heure où le Sénégal et ses partenaires mènent des efforts considérables pour l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement (OMD), notamment dans le domaine de l’assainissement, les villages insulaires du delta du Saloum présentent deux particularités majeures : un faible taux d’accès à l’assainissement et une situation environnementale et sanitaire très précaires. Les deux étant d’ailleurs fortement liées. Dans la majorité de ces localités les familles ne disposent pas d’infrastructures d’assainissement (latrines, puisards, systèmes d’évacuation des eaux usées, etc.) fonctionnelles et/ou suffisantes. Une situation qui, couplée à l’ignorance et à l’inconscience des populations locales, impacte négativement sur leur bien-être et sur leur productivité.  

Objectifs : Ce projet vise à améliorer les conditions sanitaires et environnementales des communautés à travers : l’accès aux infrastructures d’assainissement de base (latrines et douches) ; le renforcement des capacités des organisations communautaires de base sur l’hygiène et l’assainissement ; et l’éducation et la sensibilisation des populations locales.

Composante 1 : Accès aux infrastructures d’assainissement

OS1 : Faire accéder à 4000 personnes à l’assainissement à travers la réalisation de 400 ouvrages d’assainissement (latrines)

Composante 2 : Renforcement des capacités

OS2 : Mise en place et formation de 20 comités de gestion COGES

OS3 : Sélection et formation de 20 relais communautaires aux outils SARAR/PHAST

OS4 : Sélection et formation de 40 maçons locaux en techniques et normes de construction des latrines

Composante 3 : Conscientisation et renforcement des connaissances de la population locales sur les questions relatives à l’hygiène et à l’assainissement

OS5 : Sensibiliser 15.000 personnes sur les questions relatives à l’hygiène et à l’assainissement

Activités principales :

  • Planification opérationnelle et financière de la mise en œuvre du projet
  • Sélection des bénéficiaires
  • Attribution et choix des emplacements des latrines
  • Achat et acheminement des matériaux de construction
  • Réalisation des ouvrages
  • Suivi et contrôle des travaux de construction
  • Formation des relais communautaires, maçons locaux et membres de COGES
  • Tournage de sketch sur la promotion de l’hygiène et de l’assainissement
  • Sensibilisation des populations locales à travers des Visite à domicile et des causeries avec les OCB
  • Publication et distribution d’affiches de sensibilisation
  • Suivi des indicateurs de performances et des normes environnementales
  • Rapportage technique trimestriel et annuel pour le compte du bailleur

Résultats attendus :

  • Dotation de 400 ménages de système d’assainissement autonome (latrines)
  • Plus de 4000 personnes accèdent à l’assainissement dans les zones insulaires du Saloum
  • Mise en place de 20 COGES opérationnels et formés
  • 40 maçons locaux formés en techniques et normes de construction des latrines et opérationnels
  • 20 relais communautaires formés aux méthodes et outils SARAR/PHAST et opérationnels
  • Sensibilisation de 15.000 personnes à travers des VAD, causeries et séances d’animations
  • Respect de normes techniques et environnementales de réalisation des ouvrages d’assainissement
  • Accroissement du taux d’accès à l’assainissement de 8% dans zones insulaires du Saloum
  • Réduction du taux de morbidité des maladies diarrhéiques de 5%
  • Renforcement et conscientisation des populations locales sur  l’hygiène et à l’assainissement
  • Pérennité et durabilité des acquis et réalisations du projet soutenu par les COGES