Visite - Echange des artisans du ronier de Velor et de Lassana à Mounde

Foundiougne : L’exploitation des sous-produits du rônier est devenue depuis quelques années une activité quotidienne et rémunératrice pour les po'pulations des villages de Vélor et de Lassana spécialistes de la vannerie et de la menuiserie (paniers, balais, abat-jour, bancs, tamis, tables, chaises, lits..)
à base de sous-produits du rônier. Pour cette raison, l’Ong Waamé a organisé à leur intention une visite d’échanges d’expériences à Moundé, une des îles du Delta du Saloum.

L’Ong Waamé (organisme d’appui à l’exploitation et à la préservation du milieu marin) a mis en œuvre un
projet de gestion durable de ressources naturelles dans le Delta du Saloum grâce au financement de
l’Alliance Ecosystème de Wetlands international, Iucn Pays-Bas et Both Ends. Selon le coordonnateur du
projet Mamadou Sarr, l’objectif principal est d’impulser l’utilisation rationnelle des ressources naturelles
dans le Delta du Saloum. Aussi a-t-il signalé qu’à terme le projet aura trois résultats essentiels, à savoir la
protection et la restauration de 300ha de mangroves, 450 ha de rôniers et 150 ha de bois de village dans le
Delta du Saloum. Dans le cadre de ce projet, Waamé travaille dans le
sens d’une gestion intégrée et d’une utilisation rationnelle des peuplements de rôniers dans un certain
nombre de villages comme Vélor,Lassana, Moundé... L’Ong vient d’organiser à l’intention des artisans du rônier de Vélor et de Lassana un atelier de renforcement de leurs capacites dans le cadre de la gestion
et de l’exploitation des sous-produits du rônier.

Dans ces localités, les femmes excellent dans la vannerie (paniers,balais, abat-jour, tamis...), tandis
que les hommes tirent leurs revenus de la fabrication de chaises, tables,lits...). Après la formation, l’Ong
Waamé a, samedi dernier, organisé une visite d’échanges d’expériences dans les îles du Saloum, plus parti-
culièrement dans le village insulaire de Moundé (département de Foundiougne) où la délégation a été ac-
cueillie par la présidente de l’union locale des femmes, Awa Ndao. Au cours de cet atelier, les échanges
entre artisans des différentes localités ont porté sur les techniques d’exploitation des sous-produits du
rônier, les expériences en matière de production et de commercialisation, les modes d’organisation pour V la gestion et l’exploitation des sous-produits du rônier. Les artisans des trois villages ont noué des relations
de partenariat, conscients qu’ils sont que l’exploitation des sousèproduits est devenue une bonne source de
revenus pour eux. Selon Mme Awa Ndao, les matériels confectionnés s’écoulent sur place ou dans les marchés hebdomadaires. Pour la pérennisation de la ressource, les populations s’investissent également
dans le reboisement du rônier.


Oumar Ngatty BA - LE SOLEIL - JEUDI 25 JUIN 2015​

Commentaires

Notre Mission

appuyer les populations et décideurs à la prise en charge de l’environnement marin dans la perspective du développement durable

Elle consiste à instaurer une dynamique d’autogestion des problèmes d’environnement et de développement par les populations locales des zones côtières et marines en Afrique de l’ouest.

Lire la suite