LES ECOSYSTEMES LITTORAUX

C’est sur cette Côte Sud allant de Dakar au Cap Skiring (en Casamance), que se situe l’estuaire du Saloum. Un espace littoral, qui s’étire de la Petite côte (Sud de Palmarin) au point d’intersection de la rive droite du fleuve Gambie avec la façade Atlantique Est. Sa partie continentale en forme de courbe, suit une ligne qui relie ses bordures atlantiques Sud-à celles plus au Nord, dans le sens contraire à l’aiguille d’une montre Djinack, Toubacouta, Kaolack, Fatick et Palmarin. Cet estuaire, connu encore sous le nom de  «delta du Saloum » a une forme rappelant le rapporteur; cette une figure géométrique scolaire.  

Selon plusieurs auteurs, ces littoraux d’un relief modeste caractérisé par des côtes basses (moins de 200 m d’altitude), inférieures à 0,5 m d’altitude sauf au niveau des cordons sableux (Barusseau 1990) connurent des vagues successives de transgressions et régressions marines, de changements climatiques et hydrologiques assez marqués durant le Quaternaire.

Les milieux naturels, qui composent ces littoraux du Saloum ne sont pas monotones, et sont constitués d’unités géomorphologiques diverses (Diaw, 1990) alternant côtes sableuses et rocheuses entrecoupées, d’embouchures à cordon littoral sableux et à barre ; d’estuaires à vasières colonisés par la mangrove formant une sorte de delta, qui, à ses limites continentales, appelées ici « marges » est occupé par les tannes, ces espaces salés dépourvus (tanne nu) ou non (tanne herbu) de végétation, situés en bordure de vasières, de mangrove et ou de passes.

Il est composé de trois bras de mer que sont, le Saloum, le Diomboss et le Bandiala entrecoupés de multiples chenaux ou bolongs.

Le delta du Saloum (Sénégal) fait face depuis les années 1970 à une sécheresse sans précédant entraînant une forte perturbation des écosystèmes naturels. Ce changement du cycle du climat est bien perçu au plan des impacts (dégradation des mangroves, érosion côtière, baisse des stocks, persistance de la pauvreté, migrations etc.), mais peu évalué en termes d’adaptation et d’influences des dynamiques physiques, économiques, sociologiques, culturelles et environnementales.

 

waamewaamewaame