SECURITE ALIMENTAIRE

Selon le Comité de la Sécurité Alimentaire Mondiale réuni à Rome en 1996, «La sécurité alimentaire existe lorsque tous les êtres humains ont, à tout moment, la possibilité physique, sociale et économique de se procurer une nourriture suffisante, saine et nutritive leur permettant de satisfaire leurs besoins et préférences alimentaires pour mener une vie saine et active».

Elle a quatre composantes

:





 

Dans le delta du Saloum, la richesse biologique et sa forte diversité ont été remarquables, tant ces littoraux regorgeaient de ressources marines, terrestres, diverses, variées et accessibles, en grande quantité et de grandes tailles. Et c’est autour de ces ressources que s’organisaient les principales activités économiques à savoir l’agriculture, l’élevage, la chasse, la pêche, la cueillette etc. qui ont été la base d’une souveraineté alimentaire exceptionnelle. Cette situation d’opulence dans nos littoraux, sera  vécue jusqu'à la survenue de la grande sécheresse des années 1970.

Ainsi, WAAME considère la pauvreté actuelle dans le delta comme étant une cause voir une  conséquence de la dégradation de l’environnement suite aux effets combinés du changement climatique et de la pression humaine.





 

Ainsi, différentes stratégies sont adoptées autour des thématiques suivantes de:

  • Aménagement et équipement de fermes communautaires de productions agricoles, fruitières (forestiers et domestiques) et maraichères

  • Installation d’unités de productions communautaires apicoles, ostréicoles, avicoles, ovines et caprines

  • Renforcements en outils de productions et techniques de productions agricoles-maraichage-ostréiculture-apiculture-élevage locales ;

  • Création de Micro-Entreprises Rurales (cf renforcement de capacités)

 

waamewaamewaame